Comment transporter son vélo en voiture, en train, en avion…

Avec l’arrivée des beaux jours et des vacances, l’envie de rouler est bien plus présente que lors de la saison hivernale pour un cycliste. Cette envie peut traverser les régions, mais il y a une contrainte de taille : comment transporter son vélo lors d’un voyage ? Que vous preniez la route, le train, l’avion, il existe différentes façons de transporter son vélo en fonction du moyen de transport. BlogVélo.fr détaille, pour vous, les différents moyens de transporter votre vélo lors d’un voyage.

En voiture :

La manière la plus simple de transporter son vélo reste le porte-vélos d’attelage. Se présentant sous la forme d’un cadre se fixant sur la boule d’attelage d’un véhicule, il a l’avantage de se poser et de s’enlever très facilement : la fixation se fait simplement en clipsant le cadre sur la boule d’attelage. Il s’agit d’un système temporaire, pouvant se mettre et s’enlever quand vous le voulez, et ne modifie pas le véhicule tout en restant très sécuritaire. Il est donc conseillé pour les trajets de longue distance.Porte-vélo attelage

Une autre solution est disponible sur le marché : le porte-vélos à fixer sur le toit de la voiture. Il a l’avantage d’être facile à mettre en place en fixant simplement une barre sur le toit du véhicule, et vous permet de transporter 1 à 4 vélos. En revanche, il offre une plus grande prise au vent et influe donc sur  la consommation d’essence, le confort de conduite, et peut être encombrant pour les péages, en passant sous certains ponts… De plus pour les véhicules hauts il n’est pas toujours simple de bien manipuler et fixer son vélo sur la barre, il conviendra donc de s’orienter vers d’autres types de porte-vélos.

Porte-vélo toit

Une troisième solution s’offre à vous pour transporter votre vélo à l’arrière de votre véhicule : le porte-vélos de hayon/coffre. Système fiable et durable, c’est la solution la plus économique pour un voyage. En revanche, les porte-vélos de hayon/coffre que vous trouvez sur le marché ne sont compatibles qu’avec certains types de véhicules, il faudra donc être vigilant par rapport à cela.

Porte-vélo coffre

A noter : que vous choisissiez un porte-vélos d’attelage ou un porte-vélos de hayon/coffre, vous perdrez de la visibilité sur l’arrière de la voiture, faites donc très attention lors de vos déplacements en ville et vos manœuvres. De plus, pensez à prévoir une plaque minéralogique que vous fixerez sur le porte-vélos car votre plaque d’immatriculation ne sera plus visible.

En train :

Plusieurs types de trains s’offrent à vous lorsque vous décidez d’emmener votre vélo en voyage pour un trajet plus ou moins long.

Tout d’abord, il est possible d’embarquer celui-ci à bord d’un TGV, mais toutes les lignes n’ont pas d’emplacements spécifiques pour votre bicyclette, il conviendra donc de vérifier si votre ligne accepte bien les vélos. Consultez la carte des lignes accessibles aux vélos pour savoir si votre TGV accepte les vélos à son bord.

A noter que ce service est payant (10€) et sur réservation. Le site Voyages SNCF vous permet de réserver en ligne l’emplacement pour votre vélo.
Emplacement spécifique velo tgv

Pour les lignes ne proposant pas d’emplacements pour vélos, vous devrez ranger votre vélo dans une housse spécifique d’une dimension maximale de 90×120 cm (sans frais supplémentaires).

Housse transport velo tgv

La plupart des TER et Intercités vous proposeront des espaces dédiés au transport de votre vélo non démonté. Pour les TER, il faudra faire attention aux services restreints sur certaines lignes.

A noter qu’il est important d’éviter les trains aux heures de pointe lorsque vous transportez un vélo, et qu’une réservation de 10€ est obligatoire pour un voyage Intercités de nuit.

Transport velo ter

En avion :

Sur les lieux d’embarquement d’un aéroport, on peut voir coexister plusieurs système artisanaux pour transporter un vélo en avion. Certains utilisent des cartons, d’autres privilégient la housse de transport classique, mais c’est bien ceux qui utilisent une housse de transport rigide qui font le meilleur choix.

En effet, une housse rigide permettra de réduire les risques d’écrasement sur votre vélo, ce qui n’est pas à prendre à la légère. Les bagages sont très souvent malmenés au chargement et au déchargement, il est donc nécessaire de posséder une protection efficace lorsque vous voyagez en avion avec votre vélo. Investir dans une housse rigide est fortement conseillé et très rapidement rentabilisé pour les cyclistes voyageant fréquemment. Pour les trajets plus occasionnels, vous trouverez facilement ces housses à louer sur différents sites de petites annonces pour vélos.

Les avantages quant à ces housses sont très nombreux :

  • Peu de préparation nécessaire
  • Protège efficacement votre vélo contre les chocs
  • Des roulettes vous permettent de déplacer facilement votre vélo
  • Ouverte facilement par la douane si nécessaire (elle nécessite une fermeture à clé compatible à la norme douanière)
  • Contenu sécurisé car valise difficile à ouvrir pour d’autres personnes
  • Vous permet de charger d’autres affaires (en respectant le poids maximal, 23kg la plupart du temps)

A noter : Le transport des vélos n´est généralement pas inclus dans votre franchise bagages, vous devrez dont payer un supplément variable selon votre destination. Tous les coûts sont expliqués sur www.skyscanner.fr.

Transport velo avion


Retrouver toutes les housses de transport et tous les portes-vélos sur Rue du Vélo.


banniere-RDV650

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s